La Bienvenue (Calogero)

Tu t'es invitée Ne demande jamais pardon Quelle belle arrivée J'ai trouvé le temps long Et te voilà en face de moi Ça fait des mois que j'attends ça Voir ce regard indispensable Qui me connaît Qui m'aime quand même Mon amour, bienvenue L'amour t'as porté Tu vas porter mon nom Je caresse un rêve Et j'y crois pour de bon Il nous en reste Et c'est tant mieux Du temps des gestes et des adieux Et ce regard indéchiffrable Qui me connaît Me veut du bien Mon amour, bienvenue