Filles Faciles (Goldman Jean-Jacques)

J'ai une tendresse particulière Pour ces filles qui n'ont pas d'manières Les hospitalières, les dociles Vous les appelez les filles faciles Celles qui marchandent pas leur corps Ni pour des mots ni pour de l'or Pour qui faut pas tout un débat Ni pour leur haut ni pour leur bas Pour quelques notes de guitare Elles dormiront un peu plus tard Elles disent que les matins c'est bien Elles disent qu'à deux, c'est encore mieux Les inespérées, les timides Celles qui comprennent sans qu'on leur dise Pour qui ne suffit qu'un regard Pour que tout s'allume en un soir Petite chanson d'reconnaissance Pour ces stars d'mon adolescence Je n'en ai oublié aucune Chères et précieuses une à une Celles qui m'ont trouvé consommable Avant que j'sois dans les hit-parades Dans les bals ou les MJC Comme au plus haut des colisées Celles qui n'échangent pas leur plaisir Pour ce qu'on pense ou c'qu'on va dire Qui disent OK pour les enfers Contre un peu d'paradis sur terre Des p'tits moments piqués en fraude Comme un automne aux pays chauds Plein du goût des baisers volés Toujours un p'tit peu plus sucré Sans qu'on en parle ou qu'on y pense Sans après promis ni juré Ça n'a pas la moindre importance Quand c'est l'amour qu'on aime aimer Ce soir, je veux leur rendre hommage Ce sera la seconde fois Qu'elles sachent qu'il m'est dommage De ne le faire que par la voix