Banquise (Obispo Pascal)

La télévision est encore restée allumée C'est de la neige en plein été Un fait divers en pleine quiété J'étais Amoureux mais là-bas La glace ne fond en été Peut-être dans une éternité Qui sait ? D'ici là, j'aurais aimé, Mon amour, que tu sois restée La télévison est encore restée allumée C'est de la neige en plein été Du marbre au milieu des palmiers Je sais Que tes mèches sous l'oreiller Ne te feront jamais Rebrousser le chemin que tu Ne pris, celui de mon cou meurtri Tes pulls de laine de verre Et des plates-formes de mer du nord A la radio, La dernière de la nouvelle Bardot La télévison est encore restée allumée C'est de la neige en plein été De celle qui ne fondra jamais J'étais Givré de croire que les températures en juillet Font couler le rimmel gelé Les larmes ne se retiennent jamais en amour Et si elles ne venaient jamais... Tes pulls de laine de verre Et des plates-formes de mer du nord A la radio, La dernière de la nouvelle Bardot...