La Capture (Obispo Pascal)

Je dessine ces lèvres tant attendues En esquisse fièvreuse et tendre Qui murmurent comme des bouches suspendues Les mots qui donnent envie de s'etendre Si je te capture Si je te capture En pastels, je peins le dix-septième ciel Qui te découvre encore plus belle Si je pouvais me fondre dans l'aquarelle Avec toi, et ne plus rien regretter sur cette terre Si je te capture Si je te capture Il faut que je te capture Por l'amour du ciel C'est par amour j'te jure Avant que ma poussière Ne redevienne poussière Pour l'amour du ciel Des heures durant à retenir Mon souffle comme mon désir A me colorier le visage et le coeur Par dépit et non par plaisir Si je te capture... C'est pour l'amour du ciel C'est pour l'amour du ciel Il faut que je te capture...