Saigne (Obispo Pascal)

Mes illusions postums De mes veines S'écoule tant l'armertume Quand l'amour se défile De mon coeur hémophile Il reste le poid d'une enclume Saigne Mon corps sur le bitume Mes déveines L'envers de mes costumes Sur le fil du rasoir Des amours illusoires Les envies de vivre se consument Les envies de vivre se consument Il faut pourtant bien Faire semblant de rien Quand les lumières se rallument Quand les lumières se rallument Saigne La terre qui me proméne Ce que j'aime Et qu'avec moi j'emméne Dans mes frasques une à une Des revers de fortune Est ce à quoi ma vie se résume Est ce à quoi ma vie se résume Il faut pourtant bien Faire semblant de rien Quand les lumières se rallument Quand les lumières se rallument Les envies de vivre se consument Les envies de vivre Les envies de vivre Les envies de vivre Se consument Saigne