Tu Compliques Tout (Obispo Pascal)

Quatre murs qui ruissellent Je brûle et je sommeille oh, oh, oh Ton absence a tendance A prendre de l'importance, C'est clair quand j'y pense Evanescente, ça te ressemble La différence c'est ton indifférence L'évanescence que je ressens Me descend le cœur, mais comment faire? Si tu compliques tout Chaque fois que je ne suis plus moi Toi tu t'éloignes de nous Tu compliques tout L'ennui c'est l'impression Que tu disparais pour de bon Et ça me rend fou Tu glisses et je me noie Entre mes doigts, je broie oh, oh, oh Mon amour quelques fois Je te touche des yeux, Y a que dans mes rêves que je te sens mieux Evanescente, ton omniprésente Indifférence c'est ta différence Et ma défaillance plus qu'indécente Si renversante, mais comment faire? Tu compliques tout Même si tu n'y es pour rien Tu es absente malgré tout Je peux t'expliquer tout Chaque fois j'ai l'impression Que tu disparais pour de bon Et ça me rend fou Ça me rend fou. Tout, tout, tout. Tu compliques tout Chaque fois je ne suis plus moi Toi tu t'éloignes de nous Et tu compliques tout L'ennui c'est l'impression Tu disparais pour de bon Mais tu compliques tout Même si tu n'y es pour rien Tu es absente malgré tout Je vais t'expliquer tout Chaque fois j'ai l'impression Que tu disparais pour de bon Et ça me rend fou.