Zinedine (Obispo Pascal)

Tant de flashes et de lumières Pour des héros ordinaires, De place à des courants d'air Qui feraient tourner la terre, Le médiocre fait l'école Au quart d'heure d'Andy Warhol, Faut-il jouer à la guerre Pour devenir un symbole... Allez Zinédine Comme quoi les hommes rêves encore, Allez Zinédine Comme quoi tout espoir n'est pas mort, Tant de visages qu'on éclaire Pour des héros éphémères, Le tien Place des Étoiles Brille pour nous ouvrir le bal, Pour qu'il prenne son envol Le monde a besoin d'idoles, Loin des haines qu'on étale Et des affiches qu'on colle, Et qu'on décolle Allez Zinédine Comme quoi l'amour n'est pas fini, Allez Zinédine A quoi peut tenir une vie Allez Zinédine Comme quoi les hommes n'ont pas tort Allez Zinédine Comme quoi l'amour est le plus fort Allez Zinédine Comme quoi rêver nous donne envie Allez Zinédine Comme quoi tout espoir est permis