Toujours (ZAZ)

C'est toujours la môme des chemins La meilleure copine des lapins La petite fille des herbes folles Qui s'casse la gueule et qui rigole C'est toujours la môme des fougère La gamine qui joue dans la terre La petite fille au papillon Qui se pique au pic d'hérisson C'est toujours la môme des sauterelles La bonne copine des coccinelles La petite fille des chants d'oiseaux Qui se cache au milieu des roseaux C'est toujours la môme qui courrait Dans le champs jusqu'à la forêt Dans les rangées de tournesol Qui se casse la gueule et qui rigole Au milieu d'une foule compacte Des bousculades et des carrefours De la fenêtre de mon appart Et à l'horizon des tours Dans les heures moites du métro Des secousses et des aiguillages Dans le miroir d'un rétro Au milieu des embouteillages Dans le sérieux des opinions Des arguments et stratégie D'emploi du temps en réunion Si c'est de ça qu'il s'agit Des sacs à refaire, des affaires De mes bagages enregistrés Entre les décalages horaires De mes départs, mes arrivées C'est toujours la môme des chemins La meilleure copine des lapins La petite fille des herbes folles Qui s'casse la gueule et qui rigole C'est toujours la môme des fougère La gamine qui joue dans la terre La petite fille au papillon Qui se pique au pic d'hérisson C'est toujours la môme des sauterelles La bonne copine des coccinelles La petite fille des chants d'oiseaux Qui se cache au milieu des roseaux C'est toujours la môme qui courrait Dans le champs jusqu'à la forêt Dans les rangées de tournesol Qui se casse la gueule et qui rigole Sur les trottoirs d'un autre monde Au pied des mêmes quartiers d'affaire Les bruits de couloir qui se confondent A la mémoire de mes passages éclaires De mes chambres d'hôtel trop chics Des taxis jusqu'au hall de gare De mon tunnel périphériques Des avenues et des boulevards Au bord des vertiges et des gratte ciels Des rendez vous, des bavardages Dans les grandes villes sans l'essentiel Quand le béton me met en cage Mes jours à côté de la plaque Comme étrangère et sans repère A me réfugier dans les parcs Pour faire semblant de prendre l'air C'est toujours la môme des chemins La meilleure copine des lapins La petite fille des herbes folles Qui s'casse la gueule et qui rigole C'est toujours la môme des fougère La gamine qui joue dans la terre La petite fille au papillon Qui se pique au pic d'hérisson C'est toujours la môme des sauterelles La bonne copine des coccinelles La petite fille des chants d'oiseaux Qui se cache au milieu des roseaux C'est toujours la môme qui courrait Dans le champs jusqu'à la forêt Dans les rangées de tournesol Qui se casse la gueule et qui rigole C'est toujours la môme des chemins La meilleure copine des lapins La petite fille des herbes folles Qui s'casse la gueule et qui rigole