La Promesse (Grégoire)

On était quelques hommes Quelques hommes quelques femmes en rêvant de liberté On n’était pas à vendre Mais on pouvait revendre des montagnes d’amitié Le cœur en bandoulière Et les bras grand ouvert à tous les étrangers On n’avait pas de peur On sentait la chaleur qu’on savait se donner Même au fin fond du désert On aidait les plus faibles à ne jamais tomber Même au milieu des chimères On y croyait plus fort quand le courage manquait Pour vous mes compagnons mes amis de jeunesse Quelques soit vos histoires non n’oubliez jamais Qu’un beau jour nous avions fait ensemble une promesse S’il n’en reste qu’un nous seront ce dernier On était plein d’ardeur et on sortait vainqueur de nos pauvres blessures Quand les cœurs étant lourd on se trouvait toujours une voix qui nous rassure On avait tant d’envie Qu’on voyait notre vie comme une belle aventure On n’avait pas de maitre La seule à nous soumettre c’était la mer nature Même au fin fond du désert On aidait les plus faibles et quitte à y rester Même au milieu des chimères On y croyait plus fort quand le courage manquait Pour vous mes compagnons mes amis de jeunesse Quelques soient vos histoire non n’oubliez jamais Qu’un beau jour nous avions fait ensemble une promesse S’il n’en reste qu’un nous seront ce dernier Même au fin fond du désert On aidait les plus faibles à ne jamais tomber Même au milieu des chimères On y croyait plus fort quand le courage manquait Pour vous mes compagnons mes amis de jeunesse Quelque soit mon histoire non je n’oublie jamais Et aujourd’hui encore je refais la promesse S’il n’en reste qu’un nous seront se dernier Pour vous mes compagnons mes amis de jeunesse Quelques soient vos histoires, ne m’oubliez jamais Et si un jour je tombe faites moi cette promesse S’il n’en reste qu’un vous serez ce dernier Ce dernier, ce dernier