La Veilleuse (Lemay Lynda)

Sais-tu que je chantais souvent, avant Que je mettais des mots sur chaque sentiment Sais-tu combien je m'amusais, avant Sur des mlodies qui me venaient d'en dedans Sais-tu que j'avais des amants, avant Des hommes que j'ai laiss mourir dans le temps Et sais-tu que je n'ai jamais eu d'enfants Et que j'ai peur De ce qu'il m'a toujours manqu l'intrieur Mes robes ont tonn souvent, avant force d'tre noires avec des bouts de blanc Sais-tu que c'tait important, avant La couleur du tissu et quelques compliments Sais-tu ce que je t'aurais dit, avant "Est-ce que j'ai les cheveux dfaits par tant de vent ?" Mais sais-tu ce qui se cache dans ce vent et dans la pluie C'est ce qui reste depuis l'aube jusqu' la nuit Tu sais, la nuit fait peur ceux qui sont petits Alors, on se garde un peu de lumire Je veux un rayon de soleil aprs ma vie Une veilleuse dans la terre Je veux trouver au fond de mes vieilles chansons Le feu qui me les a fait faire Et puis, garder cette bougie d'inspiration Comme unique souvenir d'hier Sais-tu combien je m'inquitais, avant De voir le fil des ans cousu sur mon image Sais-tu combien j'ai mis de temps, avant me redessiner avec du maquillage Sais-tu, sais-tu comment la vieillesse m'a prise Quand on dirait qu'elle nous brise Sais-tu qu'elle s'ternise Mais sais-tu qu'un cheveu blanc C'est la neige avant le printemps Et que, mme s'il est tard On a toujours le mme regard Celui de l'enfant que l'on est Et qu'on essaie de retrouver Au fond d'un corps qui agonise Au fond du feu que l'on attise Ce soir, ce soir, j'ai repris mon crayon Avec la peau froisse de ma main fatigue Sais-tu qu'au-del de cette chanson Brille dj la flamme que j'emporterai Tu sais, je ne pleurais pas souvent, avant Pas de ces larmes qui ne schent plus au vent Je pleure, mais si je pleure maintenant Maintenant C'est qu'il est tard Et je suis puise